Contribution

Nous devons réussir ensemble de déconfinement

La crise que nous affrontons actuellement est non seulement sanitaire mais aussi sociale et économique. Nous n’en appréhendons pas encore toutes les conséquences et devons nous montrer humbles et solidaires. Dans cette période, nous souhaitons être une force de proposition constructive pour faire face à l’urgence car nous avons tous et toutes intérêt à réussir ensemble cette phase de déconfinement.

Ce conseil municipal inédit nous permet d’en savoir plus sur les mesures locales de déconfinement, voici quelques pistes que nous soumettons au débat public :

  • Les écoles. Les enseignants seront ici en première ligne et les mieux à même de définir une organisation adaptée en lien avec les services de la ville. Ville qui doit tout faire pour assurer des conditions d’accueil sanitaire à la hauteur (masques pour les enseignant.e.s, points d’eau suffisants, gel hydro-alcoolique) en veillant à ce que les circulations devant l’école puissent se faire de bonne. Les animateurs, personnels de cantine et enseignants qui le souhaitent doivent aussi pouvoir être dépistés.
  • Aide sociale. De nombreux ménages doivent aujourd’hui faire face à des difficultés aggravées et nous pensons que la collectivité en lien avec les acteurs associatifs et sociaux doit renforcer son appui pour qu’aucun Stéphanois/ aucune Stéphanoise ne manque de nourriture et de biens de premières nécessités (nécessaires de toilettes, couches, lait infantile…)  ou ne se retrouve à la rue durant cette période (paniers solidaires, allègements de loyers en lien avec les bailleurs sociaux, relais des campagnes de dons…).
  • Circulation. Au regard de la baisse de la circulation, une vigilance devrait être apportée quant aux vitesses dépassées en zone 30km/h. La pratique du vélo et la marche à pied doivent être favorisées pour limiter une pollution qui accentue les facteurs de contamination. 
  • Commerce et artisanat. Il conviendra d’avoir un état des lieux précis secteur par secteur mais nous devons dès aujourd’hui étudier les débouchés que pourrait offrir la ville pour soutenir le tissu indépendant local (commande publique, fond d’indemnisation, bons d’achat pour les productions locales…). Nous saluons à ce propos la mise en place du chalet regroupant de commerçants stéphanois au ralenti actuellement.
  • Culture. La mise à disposition de paniers de livres sur commande par les bibliothèques serait également un plus, notamment pour les enfants, en attendant leur réouverture.
  • Vie démocratique. Dans la période, des pouvoirs exceptionnels ont été donnés au Maire, afin d’accélérer la prise de décision et répondre à l’urgence. Le premier rush étant passé, lors duquel le maire et la majorité ont assuré la réorganisation et la continuité des services, une attention particulière doit maintenant être portée pour maintenir les meilleures conditions de vie démocratique jusqu’au déconfinement, qui sera progressif et possiblement étendu à moyen et long terme. Aussi, l’ensemble des élu.e.s de l’équipe en place, ainsi que les nouveaux élu.e.s, doivent désormais pouvoir participer au débat concernant l’administration de la commune de manière régulière dans des conditions respectant les règles sanitaires.
  • Environnement : Rappel des règles et lois en matière d’abattage des arbres et haies + utilisation des pesticides + feux déchets verts et autres.
    Voici donc quelques pistes bien sûr incomplètes et imparfaites mais encore une fois, nous sommes à la disposition de la municipalité afin de trouver des solutions concrètes et pertinentes qui associent les Stéphanois.es dans cette période inédite qui nous demande plus que jamais d’y répondre par plus de solidarité et plus d’intelligence collective.