Le programme d’Osons l’avenir est disponible en ligne !

Depuis le mois de septembre, le collectif de citoyen.ne.s qui avait pour but final de constituer une liste candidate aux élections municipales du 15 mars 2020 autour de Judith Leray, n’a pas chômé !

Au programme : 7 rencontres citoyennes, beaucoup de riches réunions de groupe ouvertes à tous ceux et celles qui souhaitaient y participer, le tout saupoudré de beaucoup d’enthousiasme, d’idées fortes pour notre commune de Saint-Etienne de Montluc.

Le groupe est ravi de pouvoir maintenant vous présenter son programme. Celui-ci donne des lignes conductrices fortes, quelques idées bien concrètes et d’autres à mettre en place concrètement tou.te.s ensembles grâce à une démocratie réellement participative auquel le groupe tient particulièrement à mettre en oeuvre via des outils novateurs.

Bonne lecture !

Retrouvez ici le programme complet.

Venez rencontrer le groupe et débattre autour du programme lors d’une RÉUNION PUBLIQUE le LUNDI 9 MARS à 20h Salle Malraux au Manoir.

Une pensée sur “Le programme d’Osons l’avenir est disponible en ligne !

  • 6 mars 2020 à 9 h 23 min
    Permalink

    Je soutiens cette liste, voterai pour elle et encouragerai mon entourage à le faire car elle représente un réel espoir de changement de politique communale dans les domaines social (soutient aux populations défavorisées) , culturel (actions, programmation, ouverture…), éducatif (priorité affirmée à l’école laïque et publique), de soutient aux associations (subvention par élève inscrit à l’école de musique comme cela se fait partout ailleurs et non forfaitaire comme c’est le cas actuellement à St Etienne), environnement (artificialisation des sols…), aménagement du territoire (urbanisme personnalisé favorisant les déplacements doux, respectueux de l’histoire et mettant en valeur le patrimoine, local).
    Le budget municipal peut servir à autre chose que des projets inutiles et couteux (Estuaria!). L’urbanisme, à l’époque de la nécessaire densification urbaine, doit conserver des espaces encore protégés de projets immobiliers douteux (jardins des Bourdinières). La vie culturelle, favorisant le vivre ensemble, ne se fera qu’avec un budget et des projets conséquents, de vrais espaces culturels, une vraie programmation et un réel soutient aux acteurs locaux.
    Le changement d’équipe me semble indispensable à une évolution désormais incontournable de la politique locale vers une vie locale accueillante, partagée, curieuse et respectueuse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *